Le Projet d’appui aux Organisations de Défense des Droits Humains et des Journalistes du Mali sur la Surveillance, Documentation et Rapportage (SDR) d’Amnesty International Mali et de son partenaire du Programme de Renforcement de Capacités en Droits Humains (HURICAP) d’Amnesty International Pays-Bas, a pour objet de contribuer au renforcement de la protection des droits humains par les organisations locales capables de pérenniser l’action SDR.

Formation SDR Bamako

Faisant suite au projet SDR 2014/2015, la présente phase du projet consistera à la réalisation de deux (2) sessions de formation de formateurs. En plus, des ateliers respectifs de Formation de Formateurs en Surveillance, Documentation et Rapportage (SDR), du 8 au 13 août 2016 à Sélingué et du 23 au 28 août 2016 à Gao au Mali, 5 ateliers de formation à l’intention de 90 observateurs locaux des organisations par les formateurs formés auront lieu et 5 plans d’actions des organisations en matière de SDR seront soutenus.

Comme dans de nombreux pays africains confrontés à des conflits armés, coups d’État, violations massives et graves des droits humains, Amnesty International mène depuis 94, des actions de formation en matière de surveillance, documentation et rapportage à travers son Programme de Renforcement de Capacités en Droits Humains (HURICAP) d’Amnesty International Pays-Bas. L’objectif étant de faire face aux conflits récurrents en Afrique dans ces pays sortant d’une situation de violence armée et qui demeurent exposés au risque de nouvelles vagues de violence. Le programme HURICAP a pour objectif de contribuer au développement des activités de mobilisation en faveur des droits humains en Afrique à travers des méthodes et des stratégies innovantes élaborer pour promouvoir et protéger les droits humains sur la base d’une approche par le bas.

Le présent projet dotera au moins 24 organisations de défenses des droits humains et organes de presses de formateurs et capables d’animer efficacement des sessions de formation en SDR. Les capacités d’au moins 90 défenseurs des droits humains et journalistes seront renforcées sur les techniques de la SDR en s’appuyant sur les instruments internationaux, régionaux et nationaux de protection des droits humains. Les organisations de défense des droits humains et les organes de presse seront capables de documenter les violations de droits humains, d’orienter et d’assister les victimes à avoir accès à la justice et réparation ainsi que mener des plaidoyers à travers des campagnes, déclarations, rencontres avec les autorités.

rejoignez-nous

Lettre d'informations

Aucune image